Pourquoi aménager la bifurcation A7/A54 ?

LA SITUATION ACTUELLE

L’autoroute A54 constitue le dernier maillon de l’itinéraire autoroutier reliant l’Espagne et l’Italie. Au plan local, elle a permis un nouveau développement économique, par l’amélioration des conditions de circulation entre Saint-Martinde- Crau et Salon-de-Provence. En 2015, le trafic sur l’A54 atteignait plus de 47 000 véhicules par jour. Sa voisine, l’A7 enregistre un trafic moyen journalier annuel pouvant aller jusqu’à 90 000 véhicules.

De forts mouvements d’échanges sont enregistrés entre l’A7 et l’A54. L’analyse des trafics révèle que la bifurcation A7/A54 supporte des trafics très importants, en constante augmentation.

Sur cette bifurcation, le trafic le plus marqué concerne la bretelle de jonction A54 vers A7 sud, empruntée par les usagers en provenance d’Arles (A54) et à destination de Marseille (A7). Aujourd’hui sa configuration à 1 seule voie de circulation, génère d’importantes congestions notamment aux heures de pointe ainsi qu’en période estivale.

La bretelle de jonction A7 sud vers A54 assure les mouvements des usagers en provenance de Marseille et à destination d’Arles. Aujourd’hui à 2 voies, elle est suffisamment dimensionnée pour accueillir le trafic mais la zone d’insertion en amont de cette bretelle de jonction, relativement courte, s’avère inconfortable voire accidentogène.

 

UN PROJET NÉCESSAIRE

L’aménagement de la bifurcation A7/A54 a pour objectifs essentiels d’améliorer la fluidité et de renforcer la sécurité des usagers. Il permet également d’appliquer les normes les plus récentes en matière de préservation de l’environnement, notamment celles concernant la protection de la ressource en eau. L’aménagement comprend :

RENFORCER LA SÉCURITÉ

Améliorer la fluidité sur la bretelle de jonction Arles/Marseille (A54/A7 sud) contribuera à renforcer la sécurité en limitant les accidents occasionnés par la circulation en accordéon. De même, la reconfiguration de l’accès à la bretelle de jonction Marseille/Arles (A7 sud/A54) conduira à renforcer la sécurité des usagers qui disposeront d’une voie de décélération plus longue.

PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU 

L’aménagement de la bifurcation A7/A54 comprend la création d’un réseau d’assainissement et de 6 bassins destinés à collecter et traiter les eaux de pluie tombées sur la chaussée avant leur rejet dans le milieu naturel.

AMÉLIORER LA FLUIDITÉ

Le passage à deux voies de la bretelle de jonction entre (A54/A7 sud) le mouvement d’Arles vers Marseille permettra aux automobilistes de circuler de manière plus fluide aux heures de pointe quotidiennes et améliorera les conditions de circulation lors des périodes estivales.

Le passage à deux voies de la bretelle permettant le mouvement depuis A54 vers A7 sud, la reconfiguration de l’accès à la bretelle permettant le mouvement A7 sud vers A54, la création d’un dispositif de traitement des eaux de ruissellement avant rejet dans le milieu naturel.